• Votre panier est vide.

Quel avenir pour un développeur web face à l’intelligence artificielle?

(Dernière mise à jour: 17 septembre 2019)

Le développeur web, un métier essentiel

La popularité du métier de développeur web donne tout son sens à notre ère digitale. En effet, notre addiction au monde virtuel ne fait que s’accroître, qu’elle soit aux jeux, mais aussi à la connaissance et aux informations, en passant bien sûr par la multiplication des réseaux sociaux. 

De ce fait, le développeur web ne peut que se réjouir de son travail, car c’est lui qui aide l’utilisateur à mieux s’approprier les informations qu’on lui propose, afin de mieux se connecter au monde qui l’entoure.

L’intuition, l’interaction et la rapidité de lecture sont alors des compétences cérébrales sollicitées sans cesse lors de l’utilisation d’une plateforme digitale, le plus souvent connectée à internet. Le développeur web doit donc veiller à ce que le site internet qu’il crée soit alors facile à visiter et que ses données soient facilement communicables.  

Le codage que le développeur web va créer pour cela va à la fois produire une entité intellectuelle (les données à lire, que le rédacteur va écrire) mais aussi physique (l’esthétique du site et sa souplesse d’interaction pour le lecteur). En créant un codage, le développeur web va alors prouver ses talents et savoirs en informatiques, mais aussi ses « soft skills », sa capacité à être attentif aux besoins de l’internaute.

Le côté social de cette attention à l’individu est alors de plus en plus recherché dans le développement technologique; et pour cause, la robotisation de notre quotidien nous enlève quelque part une partie d’humanité. 

Face à ce problème de robotisation, le développeur web a une fois de plus la solution. Attisant cependant la controverse, il est à l’origine de la révolution 3.0: l’intelligence artificielle.

Quel apport de l’intelligence artificielle?

L’intelligence artificielle est devenue omniprésente dans notre quotidien et sans que l’on s’en rende compte. Elle communique avec nous par chat bot, cette fenêtre de conversation en ligne qui s’ouvre sur des sites de ventes par exemple, nous aide à trouver réponse à nos questions via assistance vocale ou encore faciliter les identifications de nos amis sur Facebook avec la reconnaissance faciale.

Mais ce n’est pas tout, car l’intelligence artificielle ne s’initie pas que dans le domaine de l’information. Aux jeux, cette machinerie est désormais capable d’une réflexion stratégique digne des plus grands joueurs. C’est ce qui a dès le départ fasciné les mathématiciens et physiciens du vingtième siècle, puis les développeurs de jeux vidéo, avec la création d’un ordinateur, d’un programme, contre qui jouer aux échecs par exemple. 

Une prouesse technique, oui. Mais une évolution sociale? Peut-être pas.

Dans le cas des intelligences artificielles utilisées pour remplacer les interactions sociales, l’isolation de l’individu face à la société devient alors un problème de masse et n’est pas toujours bien acceptée ou compris.

Le film « Her » de Spike Jonze sortie en salles en 2013 en parle très sérieusement et sous fond de mélancolie, en mettant en scène un Joaquin Phoenix torturé par une solitude post-rupture, trouvant réconfort auprès de la voix féminine d’un système d’exploitation ultra-connecté, mais néanmoins jouée par Scarlett Johansson. La relation homme-machine qui se développe au cours du film souligne aussi l’idée originelle de l’informaticien britannique Alan Turing, qui parlait dès les années 50 d’une conversation possible entre un ordinateur et un humain. 

Relation IA – humains : une réelle avancée?

Intelligence artificielle
Intelligence artificielle, il y a avant tout un humain derrière la technologie

L’intelligence artificielle est donc un outil à part entière, pouvant réaliser des prouesses dans le confort de la vie humaine. Ses possibilités d’exploitations semblent pour le moment illimitées, et promettent aux développeurs web bien des années de créativité afin d’attribuer de nouveaux rôles technologiques à nos machines de demain. 

En effet, même si certains tendent à penser que les intelligences artificielles peuvent remplacer la capacité humaine sur certains plans techniques, voire émotionnels; le contact, la psychologie et la créativité restent des traits caractéristiquement propres à l’Homme.

De plus, l’intelligence artificielle reste une création d’origine humaine, où des questions de limites éthiques se posent. Elle se doit d’être contrôlée par le développeur web qui doit alors mettre en place des schémas et des attributions techniques qui contreront à l’auto-création d’une personnalité propre à l’intelligence, qui se doit de rester artificielle. Pour l’instant cependant, ces limites ne sont pas à proprement définies par les lois, car c’est un terrain nouveau. Mais les créateurs d’une telle puissance technologique doivent alors faire preuve de raison et d’éthique, afin de contribuer à un monde, plus technologique oui, mais avant tout humain.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Etienne
Etienne
6 mois il y a

thanks, like it…

trackback

[…] Quel avenir pour un développeur web face à l’intelligence artificielle? Lw 17 septembre 2019. https://www.develop4fun.fr/quel-avenir-pour-un-developpeur-web-face-a-lintelligence-artificielle/ (page consultée le 18 janvier […]

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
X